mardi 15 septembre 2009

Le vivre ensemble.

Expressions absurdes des temps modernes (4)

Le vivre ensemble est sensé désigner la tolérance absolue, le respect de la différence et le fait que notre société soit une société à la fois diverse et conviviale ; le fait que nos différences peuvent ne créer aucun conflit, mais bien au contraire enrichir notre vie.

D’abord cette expression me chagrine sur le plan linguistique « le » suivi d’un verbe à l’infinitif est je suppose une substantivation correct pour l’homo-politicus-correctus, en réalité il s’agit d’une contraction abusive de « le fait de vivre ensemble ».

Ce qui est intéressant c’est que l’expression en français correct nous apprend que c’est un fait, ni bon, ni mauvais ; simplement une réalité qui s’impose et qu’il faut prendre en compte, soit en luttant pour la détruire soit en s’y adaptant. D’un autre coté l’expression politiquement correct signifie, elle, bien davantage « la vie en collectivité », avec l’idée sous-jacente qu’il ne faut pas porter atteinte à la différence d’autrui pour ne pas briser l’harmonie sociale.
D’un autre coté, quand on était petits, nos parents nous expliquaient qu’il fallait s’adapter à la collectivité, que pour bien vivre en collectivité il fallait accepter des règles communes à tous. Ceux qui invoquent le « vivre-ensemble » le font toujours pour nous expliquer que la seule règle de vie en collectivité est de ne pas imposer la moindre règle unique pour tous.

Le paradoxe de cette expression est à peu près le même que d’en appeler au métissage en nous expliquant qu’on cherche à atteindre la « diversité » ; si on est métis alors on est tous un peu noir, un peu blanc, un peu asiatique, et on parle anglo-arabo-mandarin, tous ! Donc on est tous pareil et il n’y aucune diversité. De même si pour vivre ensemble, aucunes règles, coutumes ou culture commune ne peut s’imposer alors on ne vit pas ensemble, on vit côte à côte en s’ignorant et en se massacrant tour à tour.

Pour le reste de mon lexique:
1) http://flavius-aetius.blogspot.com/2009/06/expression-absurde-des-temps-modernes-1.html
2) http://flavius-aetius.blogspot.com/2009/07/harmonisation.html
3) http://flavius-aetius.blogspot.com/2009/07/il-ne-faut-pas-stigmatiser.html

7 commentaires:

  1. « Celui qui fait preuve de miséricorde envers le cruel se conduira bientôt avec cruauté avec le miséricordieux. Je tardai à en saisir le sens ; mais finis par me sentir visé [...] Je traduisis ainsi l'ellipse talmudique : vous avez été laxistes au nom d'un humanisme dévoyé; vous avez fait l'éloge du multiculturalisme, du métissage, du dialogue des civilisations, vous avez paradé sur les plateaux de télévision, puis vous êtes retournés dans vos ghettos dorés et protégés, tandis que ceux qui étaient condamnés à vivre ensemble, ou plutôt côte à côte, enfermés dans leurs identités séculaires, s'étripaient, s'entre-égorgeaient. Des innocents payaient le prix du sang à votre place. Regardez vos mains. »

    Éric Zemmour, Petit frère.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne me souvenais pas de ce passage. Zemmour va plus loin que moi; je n'affirme pas que le multiculturalisme ne mènera que à la guerre de tous contre tous en permanence, je pense aussi que cela peut mener à un communautarisme moins violent (que je vois tout de même comme une regression).
    Mais tout cela sera l'objet d'un prochain article, qui reprendra une vieille idée que j'ai depuis longtemps dans la tête bien qu'elle ne me plaise pas du tout.

    RépondreSupprimer
  3. D'ailleurs j'avais plus ou moins commencé à formuler cette idée ici:

    http://flavius-aetius.blogspot.com/2008/12/puisquon-plus-le-droit-dtre-franais.html

    RépondreSupprimer
  4. Figurez-vous que je pense comme vous au refuge dans l'Église (et dans l'église avec un « é » minuscule)...

    RépondreSupprimer
  5. pourtant le vivre-ensemble c'est très très sympa, non ?

    RépondreSupprimer
  6. Libre, oui. Contraint (loi SRU), il conduit à la fin à la guerre civile.

    RépondreSupprimer
  7. moi j'aime bien le "vivre seul"

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.